Taxes Digital Nomad : Tout savoir !

Taxes digital nomad

Les Taxes pour un Digital Nomad… Voici un sujet complexe et qui prend la tête de pas mal d’expat ! Nous ne sommes évidemment pas expert-comptable, du coup, renseignez-vous bien avant de prendre quelconque décision. Cependant, en tant que Digital Nomad, nous avons été confrontés au problème de la fiscalité. Nous partageons simplement avec vous notre expérience.

Taxes pour Digital Nomad : Les idées reçues

Il y a deux idées reçues concernant les taxes des Digital Nomad qu’il est important d’aborder et de balayer avant d’attaquer la suite de l’article :

  • Je ne suis pas obligé de payer des taxes : Voilà un mythe que certains travailleurs-voyageurs continuent de croire… Que cela soit en France où dans un pays étranger, vous devez forcément payer des taxes quelque part. Si vous ne savez pas quel pays vous concerne, c’est que vous devez sûrement payer vos impôts en France. Vous êtes français, si vous n’êtes fiscalement rattaché à aucun autre pays, vous dépendez toujours de l’administration de votre mère patrie. C’est comme ça, même si vous ne vivez plus dans l’hexagone !
  • Vivre moins de 6 mois en France, me dispense de payer des taxes dans l’hexagone : Non ! Cela fait partie des critères si vous ne voulez plus être considéré comme taxe résident en France, mais il y en a d’autres. On en parle juste en dessous…

Je paye mes taxes en France

Quand dois-je payer mes taxes en France ? La réponse est simple : si vous êtes considéré comme taxe résident français. Cela signifie que si vous répondez à UN SEUL des critères suivants, vous devez payer des impôts à l’administration française :

Votre foyer

Si votre foyer, votre résidence principale est en France. Logique… ! Attention, cela ne dépend pas du temps que vous passez en France par an, mais de l’adresse qui est indiquée sur votre déclaration d’impôt.

Temps de séjour

Si vous passez plus de 6 mois physiquement par an en France (183 jours pour être exact), alors vous devez payer vos taxes ici. Cela vaut pour la plupart des pays dans le monde.

Votre activité professionnelle

Si vous êtes employé d’une entreprise française, que votre société ou auto-entreprise est enregistrée ici, que vos locaux sont en France… Alors, vous êtes considéré comme résident fiscal français.

Centre d’intérêt économique

Ce critère est un peu flou… il est sujet à interprétation. Il s’agit du lieu où vous avez effectué vos principaux investissements (notamment dans immobilier), le siège de vos affaires, d’où vous administrez vos biens, d’où vous tirez, directement ou indirectement, la majeure partie de vos revenus. C’est assez vague ! La question qui se pose : est-ce qu’en tant que Digital Nomad cela signifie que si tous vos clients sont français, vous êtes considéré comme résident fiscal en France ? Normalement non, mais renseignez-vous pour en être sûr !

Je paye mes taxes à l’étranger

Pour payer vos taxes à l’étranger, il faut bien évidemment ne pas être considéré comme taxe résident français. Cela implique de ne répondre à aucun critère que l’on a cité juste au-dessus, mais pas que… :

  • Choisissez un pays où vous avez envie de vivre et/ou le système de taxe est avantageux. Attention : il faut que ce pays ait une convention fiscale avec la France afin que vous ne payiez pas d’impôt dans les deux pays. On vous rassure, c’est souvent le cas, mais il faut quand même checker.
  • Pensez à bien déclarer à l’administration française votre nouvelle adresse à l’étranger. C’est bête, mais la plupart des Digital Nomad oubli de le faire lors de leur départ (Ce fut notre cas la première année…).
  • Sur une période de 12 mois, il faut passer plus de 6 mois sur place afin de devenir taxe résident. Le temps varie selon les pays, mais la règle des 183 jours est le plus souvent appliquée.
  • Il faut ouvrir une entreprise là-bas, un compte en banque, etc. pour pouvoir, en tant que Digital Nomad, facturer vos clients avec vos nouvelles infos de facturation.
  • Puis commencez à payer vos taxes. N’oubliez pas de demander un justificatif si l’administration française revient vers vous !

Articles similaires :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *